Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Tuesday, 18 August 2009

Tatul Sonentz Papazian : EVE

Je t'ai rencontrée en complice
Naviguant seule dans les eaux
Glauques de la création
Et de sa mise sur papier
Tâche plus longue que le temps
Imparti au Créateur
Pour rêver, pour repenser,
Pour créer, puis adapter
Dans sa hâte solitaire
Ce chaos qu’est l’univers

En ce voyage débridé,
Je m’ébrouais, je m’étranglais,
Sur le sang qui t'habitait
Passant du flou à la clarté
Du calme aux vociférations
Tandis que pendu tête en bas
Je te hurlais mon effroi
Et forçais l’air pour survivre
En mes poumons non-initiés.

Affamé, je m'agrippais
A l'opulence de tes seins
Pour me nourir, me rassurer,
Te vénérant comme une mère
Te rejetant comme la complice
Des convoitises d’un époux
Insatiable
Et consumé
De désir.

Puis tu devins une soeur pour moi
Que je me mis à aimer
Te partageant avec elle
Qui n’était autre que toi !

Mère
Grand-mère
Tante, nièce, sœur,
Maîtresse d’école,
Camarade,
Amie de jeux et de cœur
Amoureuse, fiancée,
Epouse, voisine
Et parfois
Plus intime encore...

Lorsque je t'ai rencontrée
Tu étais dans les Ecritures
Cabriolant dans l'ombre de
L’arbre unique du désir
Dont les racines comme des serpents
Et dont les fruits alléchants
Ont entravé la gorge d’Adam

Et voici qu’après m’avoir
Evincé du bel Eden
Ton talon cherche la tête
Du serpent pour l'écraser
Ou pour presser sur la trachée
Avec sa pomme entravée
Ou sur le cou dolent d’Adam.
Ton compagnon dans le péché.


Texte original de Tatul Sonentz
traduit de l'anglais par Sylvie M. Miller

No comments:

Post a Comment