Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Tuesday, 11 August 2009

Nader Naderpour: CHANT DE MON RETOUR

Savoir que tu me seras
Reprise un jour par les cieux
Ne m’effraie pas
Mais que tu puisses t’enlever
Un jour à moi
Me terrifie
Je redoute la nuit qui
Pourrait envahir ton âme
Voilant son soleil à l’amour
Tuant mon arbre planté en toi
Et réduisant en poussière
Toutes les feuilles de notre union
Ne t’enlève pas à moi
Tu es née en moi
Et ta vie ne commença qu’au matin
En moi tu t’es avancée
Et tu as engendré l’espoir
Tu m’as souri et chaque jour
De la terre fut un sourire
Par toi se sont épanouies
Les feuilles du printemps, en moi
Tu me nimbes de soleil
Tu es l’aurore
L’arc en ciel de ton sourire
S’étire du Commencement
A la Fin
Et de l’arche de tes yeux
Coulent les cieux
Le matin monte de tes lèvres
Et le soleil, de ton regard
Fenêtre, tu es ouverte
Entre moi et mon destin
Une fenêtre aussi claire
Que le soleil
Aussi large que le ciel
Ne t’enlève pas à moi
En toi je suis né, avec toi
Laisse que je meurs en toi,
Et avec toi

Nader Naderpour - (1929-2000)
traduit par Sylvie M. Miller à partir de la traduction anglaise de Tatul Sonentz

No comments:

Post a Comment