Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Sunday, 6 September 2009

Tatul Sonentz : Bonjour Adieu

Voici que nous nous retrouvons
Toi et moi dans le présent
En cet endroit particulier
D'un recoin de l'univers
Après une éternité
Ou simplement
Quelques instants
Si tu préfères

Ceci n’est dû qu’à ton choix – bien qu’il ne coule d’aucune loi
D'homme, de Dieu,
D’ici bas
De l'écart
Entre ciel et terre
D’un dessin, d'un théorème,
D'un secret resté couvert
Par l’univers indifférent
Et son désordre planifié

Ainsi donc, nous revoilà
Toi et Moi
Encore une fois,
Pile et face d'une monnaie
Qui n'a pas cours dans les bazars
D'un paradis perdu
Ruiné
Et qui veut être échangée
Tandis que pour s'amuser
Le destin la fait sauter
Au hasard d'un jeu mortel

Nous voici
Tenant toujours
Sur des jambes qui ne tiennent pas
Perdant la vue, les neurones,
Abandonnés par les artères
Qu’un cœur en pleine destruction
Ensevelit
De ses débris
Et dont les roulements derniers
De tambour
Restent sans voix
Dans cet endroit
Surpeuplé
Surpeuplé et solitaire

Mais soyons clairs
Ta performance, enfiévrée par l'interdit du péché originel,
Fut une parfaite imitation
D’Eve et du serpent cachant leur premier crime passionnel
Sous une feuille de figuier

Sache que tu as fait ton temps
Ici bas
Et qu’il est temps
De retourner à ta fange
Et moi, à ma liberté.



Tatul Sonentz

No comments:

Post a Comment