Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Thursday, 27 August 2009

Kosrof Chantikian : Et lorsqu'elle rentra

Et lorsqu’elle rentra
Très belle
Rentra chez moi
De la lune
Des lieux sacrés et secrets
Que pouvais-je dire ?
O –toi, ton visage passionné
Ta main repliée sous le vent -
L’arbre d’eau était en larmes
Les corbeaux étaient en deuil
Les rivières avaient cessé
De fêter ton arrivée
Le ciel pesait sur les branches
Qui chantaient
Les arbres où les oiseaux perchés
S’entretenaient
Etaient de feu
Et de passion
Et l’amour
Est de retour
Auprès de moi
Dans ma maison

Poème de Kosrof Chantikian
traduit par Sylvie M. Miller

No comments:

Post a Comment