Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Thursday, 27 August 2009

Tatul Sonentz : Patinages dans le Maine

Dans le noir d’encre de cette nuit
De décembre
Des galaxies de flocons
Nous assaillirent sur un vent
Qui du Nord Est descendait
Vers le sud
Comme nous dans la voiture
Seule sur une route inconnue
Cachée au cœur de l’univers
Fragmenté en minuscules
Etoiles brillantes qui heurtaient
Le pare brise et congelées
Se collaient aux essuies glace
Et aux deux phares aveuglés
Qui sondaient

Nous avions eu d’autres nuits
Sur l’autoroute sous la lune
Voilée d’étoiles distantes
Sous un avion solitaire
Qui volait de quelque part
A autre part
Remplis de fugueurs d’ennui
Ou de tristesse infinie

Mais cette nuit de décembre
Nous étions seuls toi et moi
Un trio de sang humain
Et de machine qui gelait
Et l’essence qui brûlait
Retenus dans le maelstrom
D’une tempête qui rageait
Neige, vent, émoi, passion
Et désir

Et puis le matin ... plus rien!


Texte de Tatul Sonentz
traduit par Sylvie M. Miller

No comments:

Post a Comment