Breaking down cultural barriers
Transposer une culture dans une autre par delà les barrières culturelles

Sunday, 6 September 2009

VARAND : Le fleuriste

Je dis
Regarde le dos tordu de ce pauvre vieux fleuriste
Penché, courbé sur le bouquet
Entre ses mains

Il répondit "Oui, mais tu vois
Son nez s’en trouve rapproché
Des fleurs et de leur parfum
On ne gagne rien sans peine !"


Poème de Varand
traduit par Sylvie M. Miller
à partir de la traduction anglaise de Tatul Sonentz

No comments:

Post a Comment